Os, ostéoporose et décalcification

Le chlorure de magnésium et les os

On sait (voir dans la partie « Le magnésium et ses interactions », le paragraphe « Calcium » ) que le magnésium est un préalable nécessaire à la bonne assimilation du calcium. Mais, mieux encore, le magnésium intervient plus largement dans la régulation du calcium en limitant les accumulations de calcium indésirables (et en particulier les fameuses « calcifications » des os, qui peuvent devenir si handicapantes et si douloureuses, et qui sont maintenant traitées très efficacement par opération chirurgicale au laser).

L’apport de magnésium est donc particulièrement important à deux moments « charnières » de la vie : l’adolescence et la ménopause.

L’adolescence est la période de prise de masse musculaire (et parfois malheureusement d’autres masses corporelles moins souhaitables…), qui rend le renforcement du squelette indispensable. C’est aussi une période de tentation particulière pour l’alimentation trop grasse, trop salée et trop sucrée de type en-cas et fast-food, qui n’apporte pas assez de magnésium (déficit en produits frais, fruits et légumes) et favorise une acidose métabolique sous-jacente particulièrement insidieuse, elle-même cause de décalcification. On veillera donc, en plus ou à défaut d’une alimentation équilibrée, à apporter une dose de magnésium suffisante à son adolescent.

 

C’est après la ménopause que la perte de densité osseuse liée à l’ostéoporose se manifeste le plus souvent. On recommande souvent aux femmes ménopausées qui y sont sujettes une consommation importante de produits laitiers, ce qui peut effectivement être utile mais pas suffisant. Veiller particulièrement à l’apport en magnésium, via les aliments et si besoin via des compléments alimentaires et du chlorure de magnésium, avec ajout éventuel de vitamine B6 (complément alimentaire ou – encore mieux – levure de bière), est absolument crucial. Favoriser une eau minérale très riche en magnésium peut également apporter une amélioration très sensible, tout en favorisant l’hydratation, qui a tendance à devenir insuffisante, car moins spontanée, avec l’âge.

Os, ostéoporose et décalcification

le chlorure de magnésium ,os, ostéoporose et décalcification

Pour plus de détails pratiques, consulter les chapitres et parties :
    • « Besoins en magnésium : les vôtres et ceux des autres »

 

    • « Magnésium et alimentation »

 

    • « Les sources de magnésium »

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote pour ce billet)

Avertissement  :

Toutes les informations mises à disposition sur ce blog le sont de bonne foi, et en l’état actuel de nos connaissances. Elles résultent de la compilation de nombreux ouvrages sur le magnésium et le chlorure de magnésium, d’échanges par écrit et par oral avec des professionnels de santé et des spécialistes de la fabrication du chlorure de magnésium, ainsi que d’expérimentations personnelles dans le cadre domestique et privé. Elles ne dispensent pas l’internaute lecteur de prendre les précautions d’usage dans la mise en pratique de ces suggestions d’utilisations. Dans le domaine du bien–être et des soins corporels en particulier, il est important de répéter que le chlorure de magnésium n’est pas un médicament et que la lecture des articles de ce blog ne dispense en aucun cas de consulter un médecin. L’attention des patients sous traitement doit aussi être attirée sur le fait que le chlorure de magnésium peut éventuellement interférer avec certains médicaments. Dans le doute, l’avis d’un professionnel de santé devra sans faute être sollicité.


2 réflexions au sujet de « Os, ostéoporose et décalcification »

  1. Bonjour,
    Le chlorure de magnésium peut-il être utile dans le cas de l os alvéolaires (os de la mâchoire) qui se réduit et donc fait bouger les dents puis risque de perte de dents ?
    Merci de vos commentaires,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *