Brûlures, coupures et petites plaies

Le chlorure de magnésium contre les brûlure, les coupures et les petites plaies

Le témoignage de la famille Lardé (voir : « Le chlorure de magnésium en famille : petite enquête à Saint-Paul-aux-Bois ») est éloquent pour ce qui concerne l’efficacité du chlorure de magnésium dans l’assainissement et la cicatrisation des plaies, sur les brûlures et les contusions.

Rien d’étonnant à cela, puisque le fondement des travaux du professeur Delbet repose sur ses observations relatives au traitement des plaies, en particulier des blessures de guerre sur lesquelles il a dû intervenir à partir de 1915. Un nettoyage des plaies au chlorure de magnésium, selon Pierre Delbet, a donné de meilleurs résultats que l’usage de désinfectants classiques. En effet, il a été démontré qu’au lieu d’aseptiser les tissus en touchant indifféremment germes et cellules utiles, le chlorure de magnésium stimule la phagocytose.

En cas de plaies superficielles, veiller à bien protéger la plaie après désinfection par une compresse de chlorure de magnésium, à maintenir bien humide et à changer très fréquemment (idéalement de 4 à 6 fois par jour). Éventuellement, emmailloter la plaie sous un plastique alimentaire, au moins la nuit, pour éviter de mouiller les habits et les draps.

Compléter, surtout lorsqu’il s’agit de plaies ou de brûlures étendues, par une prise de chlorure de magnésium par voie orale à raison de 1 à 2 verres de 100 à 125 ml/jour sur toute la durée de l’application des compresses, et continuer pendant 1 semaine après l’arrêt des compresses pour favoriser la régénération complète des tissus.

Brûlures, coupures et petites plaies

Le chlorure de magnésium, les brûlures, les coupures et les petites plaies.

Pour les plaies profondes et les brûlures graves, il sera évidemment
préférable d’aller d’abord aux urgences.
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote pour ce billet)

Avertissement  :

Toutes les informations mises à disposition sur ce blog le sont de bonne foi, et en l’état actuel de nos connaissances. Elles résultent de la compilation de nombreux ouvrages sur le magnésium et le chlorure de magnésium, d’échanges par écrit et par oral avec des professionnels de santé et des spécialistes de la fabrication du chlorure de magnésium, ainsi que d’expérimentations personnelles dans le cadre domestique et privé. Elles ne dispensent pas l’internaute lecteur de prendre les précautions d’usage dans la mise en pratique de ces suggestions d’utilisations. Dans le domaine du bien–être et des soins corporels en particulier, il est important de répéter que le chlorure de magnésium n’est pas un médicament et que la lecture des articles de ce blog ne dispense en aucun cas de consulter un médecin. L’attention des patients sous traitement doit aussi être attirée sur le fait que le chlorure de magnésium peut éventuellement interférer avec certains médicaments. Dans le doute, l’avis d’un professionnel de santé devra sans faute être sollicité.


2 réflexions au sujet de « Brûlures, coupures et petites plaies »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *