Le chlorure de magnésium : un pas décisif vers le bien-être

La diversité des indications du chlorure de magnésium peut sembler un peu ahurissante à première vue, et donc sujette à caution… Même si l’effet placebo ne peut jamais être exclu (et quand bien même, n’est-ce pas la thérapeutique qui entraîne le moins d’effets secondaires ?), il y a beaucoup plus que cela dans le cas du chlorure de magnésium. Les cas de guérison définitive de pathologies très lourdes ou potentiellement très lourdes documentés par des scientifiques et des professionnels de la santé dignes de confiance (poliomyélite, diphtérie, grippe…) en témoignent. Mais comment aller plus loin dans l’explication de la quasi-universalité de l’efficacité du chlorure de magnésium, qui va de l’épilepsie aux verrues en passant par le prostatisme… si ce n’est en intégrant la dimension psychologique que peuvent revêtir ces pathologies ? Il est établi qu’un important déficit en magnésium entraîne immédiatement des manifestations à la fois physiologiques et psychologiques (tremblements, crampes, nervosité, anxiété, troubles de l’humeur, insomnies… pouvant aller jusqu’à la dépression). Il est aujourd’hui reconnu qu’une immense majorité des consultations médicales ont aujourd’hui un motif psychosomatique… qui peuvent dans une large mesure, au moins partiellement, être dues à la prévalence très élevée de la carence en magnésium dans la population. CQFD… le magnésium peut donc bien constituer un pas décisif vers le bien-être.

Le chlorure de magnésium : un pas décisif vers le bien-être

chlorure de magnésium, bien-être.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote pour ce billet)

Avertissement  :

Toutes les informations mises à disposition sur ce blog le sont de bonne foi, et en l’état actuel de nos connaissances. Elles résultent de la compilation de nombreux ouvrages sur le magnésium et le chlorure de magnésium, d’échanges par écrit et par oral avec des professionnels de santé et des spécialistes de la fabrication du chlorure de magnésium, ainsi que d’expérimentations personnelles dans le cadre domestique et privé. Elles ne dispensent pas l’internaute lecteur de prendre les précautions d’usage dans la mise en pratique de ces suggestions d’utilisations. Dans le domaine du bien–être et des soins corporels en particulier, il est important de répéter que le chlorure de magnésium n’est pas un médicament et que la lecture des articles de ce blog ne dispense en aucun cas de consulter un médecin. L’attention des patients sous traitement doit aussi être attirée sur le fait que le chlorure de magnésium peut éventuellement interférer avec certains médicaments. Dans le doute, l’avis d’un professionnel de santé devra sans faute être sollicité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *