Approche holistique du chlorure de magnésium : du bien-être vers la santé et la beauté… ou l’inverse

On a vu à quel point la carence en magnésium peut être source de profond déséquilibre général, avec des répercussions physiques et psychologiques potentiellement très graves. Les résultats spectaculaires obtenus par Marianne Mousain-Bosc, pédiatre (La Solution magnésium, Thierry Souccar Éditions) sur des enfants autistiques ou hyperactifs l’illustrent parfaitement. L’efficacité du magnésium dans le traitement de la spasmophilie, de la tétanie, de l’épilepsie et de la dépression est une autre preuve de son efficacité sur des pathologies dont les fondements relèvent à la fois du corps et de l’esprit. « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », écrivit Lamartine. « Un seul minéral vous manque et tout est déséquilibré », pourrait-on dire pour le magnésium ! Il est si simple d’éviter le cercle vicieux de la carence en magnésium (voir la partie « Assimilation du magnésium et mode de vie») avec le chlorure de magnésium, qu’il serait dommage de s’en priver. Tout étant lié et interdépendant, on ne s’étonnera pas de résultats rapides qui sont souvent décrits par ceux qui les ont expérimentés, comme très « physiques », au sens esthétique du terme : un teint moins brouillé, un regard moins cerné, des cheveux plus brillants, des ongles plus solides… et un moral d’acier. Et ça se passe dans quel sens ? Qu’importe finalement puisqu’on va vers le mieux !

Approche holistique du chlorure de magnésium : du bien-être vers la santé et la beauté… ou l’inverse

Chlorure de magnésium, bien-être.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote pour ce billet)

Avertissement  :

Toutes les informations mises à disposition sur ce blog le sont de bonne foi, et en l’état actuel de nos connaissances. Elles résultent de la compilation de nombreux ouvrages sur le magnésium et le chlorure de magnésium, d’échanges par écrit et par oral avec des professionnels de santé et des spécialistes de la fabrication du chlorure de magnésium, ainsi que d’expérimentations personnelles dans le cadre domestique et privé. Elles ne dispensent pas l’internaute lecteur de prendre les précautions d’usage dans la mise en pratique de ces suggestions d’utilisations. Dans le domaine du bien–être et des soins corporels en particulier, il est important de répéter que le chlorure de magnésium n’est pas un médicament et que la lecture des articles de ce blog ne dispense en aucun cas de consulter un médecin. L’attention des patients sous traitement doit aussi être attirée sur le fait que le chlorure de magnésium peut éventuellement interférer avec certains médicaments. Dans le doute, l’avis d’un professionnel de santé devra sans faute être sollicité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *