Arthrose, rhumatismes, douleurs articulaires, courbatures, raideurs musculaires

Le chlorure de magnésium contre l’arthrose, les rhumatismes, les douleurs articulaires, les courbatures et les raideurs musculaires

On a vu que le magnésium est complémentaire du calcium, et qu’il intervient plutôt dans la constitution et l’entretien des tissus mous et souples alors que le calcium contribue à la solidité et la rigidité. On a vu également que les peuples dont les doses naturelles de magnésium d’origine alimentaire sont les plus élevées conservent longtemps leur souplesse, visible dans la démarche, qui reste jeune et énergique jusqu’à des âges très avancés.

Le professeur Delbet également a noté que la prise régulière de chlorure de magnésium permettait de lutter contre les effets de l’âge, en particulier contre les rhumatismes et les douleurs articulaires. Procéder par cures régulières de 1 à 2 verres de chlorure de magnésium par jour pendant 2 à 3 semaines, avec arrêt de 1 semaine minimum entre 2 cures.

Ne pas excéder 5 à 6 cures par an et ne pas faire de cure de chlorure de magnésium en cas de faiblesse ou d’atteinte rénale.

Des bains additionnés de chlorure de magnésium peuvent contribuer à soulager les douleurs articulaires. Il serait illusoire d’espérer un résultat en dessous de 250 g de chlorure de magnésium en poudre, ou de nigari, ou de sels naturels de la mer Morte pour une baignoire moyenne (environ 80 litres).

Attention, les bains trop chauds et trop prolongés font monter la tension artérielle et vont à l’encontre d’une réelle détente.
Arthrose, rhumatismes, douleurs articulaires, courbatures, raideurs musculaires

Le chlorure de magnésium, arthrose, rhumatismes, douleurs articulaires, courbatures et raideurs musculaires.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote pour ce billet)

Avertissement  :

Toutes les informations mises à disposition sur ce blog le sont de bonne foi, et en l’état actuel de nos connaissances. Elles résultent de la compilation de nombreux ouvrages sur le magnésium et le chlorure de magnésium, d’échanges par écrit et par oral avec des professionnels de santé et des spécialistes de la fabrication du chlorure de magnésium, ainsi que d’expérimentations personnelles dans le cadre domestique et privé. Elles ne dispensent pas l’internaute lecteur de prendre les précautions d’usage dans la mise en pratique de ces suggestions d’utilisations. Dans le domaine du bien–être et des soins corporels en particulier, il est important de répéter que le chlorure de magnésium n’est pas un médicament et que la lecture des articles de ce blog ne dispense en aucun cas de consulter un médecin. L’attention des patients sous traitement doit aussi être attirée sur le fait que le chlorure de magnésium peut éventuellement interférer avec certains médicaments. Dans le doute, l’avis d’un professionnel de santé devra sans faute être sollicité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *