Le Sport et le chlorure de magnésium

« Le corps est la seule machine qui s’use davantage si on ne l’utilise pas. »

Nul ne conteste plus aujourd’hui que la pratique régulière d’un sport, ou d’une activité physique suffisamment intense pour provoquer la sudation, est source de santé et de bien-être.

Une attention particulière devra être portée au magnésium dans le cadre d’une activité physique intense, dans la mesure où :

  • plus l’exercice est intense, plus la quantité de magnésium nécessaire pour « brûler » le glucose producteur d’énergie est élevée ;
  • la transpiration causée par l’effort entraîne une perte accrue de magnésium.

Ces deux facteurs contribuent donc à une déficience potentielle en magnésium, qui peut entraîner à son tour des risques d’arythmie cardiaque ou des douleurs thoraciques signes d’un possible accident coronarien.

Sport

Le chlorure de magnésium, sport.

La pratique d’une activité physique intense et la libération d’adrénaline qui l’accompagne entraînent la migration du magnésium vers les zones actives en provenance des zones où il est moins nécessaire. Les mécanismes qui régissent la migration du magnésium des cellules sanguines vers le plasma, et inversement, ne sont pas encore bien compris. Mais une chose est sûre : un déficit en magnésium pour un sportif, qu’il s’agisse d’un athlète de haut niveau soumis à des entraînements réguliers ou d’un jogger du dimanche qui s’impose un effort allant un peu au-delà du raisonnable, peut avoir des conséquences très négatives.

Sur le plan pratique, l’absorption de chlorure de magnésium doit se faire progressivement et avec précaution afin de ne pas risquer d’entraîner de diarrhée, qui aurait d’ailleurs l’effet contraire à celui escompté ! (Pour des recommandations plus précises, se référer à la partie « Assimilation du magnésium et mode de vie ».)

Un apport suffisant en magnésium contribue également à limiter l’apparition de crampes et de courbatures… qui peuvent éventuellement altérer le bien-être que l’on peut légitimement attendre d’une pratique sportive régulière !

La chaleur et le chlorure de magnésium

La chaleur accélère la perte des sels par la transpiration, et le magnésium ne fait pas exception à la règle. S’hydrater avec une eau riche en magnésium (voir le paragraphe « L’eau de boisson. Teneurs en magnésium de quelques eaux minérales » ) est particulièrement recommandé par temps très chaud, et plus précisément en cas de forte sudation (pour les sportifs par exemple, cela aura également comme avantage de limiter le phénomène de crampes).

Chaleur

Le chlorure de magnésium, chaleur.