Peau : acné, irritations, démangeaisons, peau terne, taches

La peau et le chlorure de magnésium

Les effets des sels halogénés de magnésium sur la peau avaient semblé si intéressants au professeur Pierre Delbet qu’il les avait réunis dans une crème, Cytodelbiase (voir le paragraphe « Delbiase (et Cytodelbiase) » ). La composition de Cytodelbiase a évolué, et elle intègre aujourd’hui des ingrédients qui n’avaient pas été prévus par le professeur Delbet, mais elle reste sans doute un moyen sûr et pratique d’apporter du magnésium directement aux cellules de la couche superficielle de la peau.

Peau : acné, irritations, démangeaisons, peau terne, taches

Le chlorure de magnésium, l’acné, les irritations, les démangeaisons, les peau terne, les tache.

Une recette est proposée par Régine Quéva dans son ouvrage Les Bienfaits du chlorure de magnésium : dans un pot hermétique, mélanger 1 cuillerée à café d’argile blanche, 1 cuillerée à café de chlorure de magnésium, 1 cuillerée à café de bicarbonate de soude (bicarbonate de sodium) et de la vaseline, jusqu’à l’obtention d’une pâte souple, et appliquer celle-ci sur la peau. Chacun des composants ayant individuellement des vertus dermatologiques reconnues et le mélange des trois avec la vaseline devant être a priori stable, on peut penser que cette formulation est en mesure de calmer les irritations et d’adoucir la peau…

Des témoignages mentionnent un éclaircissement et une amélioration du grain de la peau après une cure de magnésium. Mais d’autres témoignages mettent en garde contre des éruptions d’acné beaucoup plus importantes dès les premiers jours d’une cure de magnésium. Enfin, d’autres assurent que cette recrudescence est suivie par une amélioration et une quasi-disparition de l’acné. Difficile de s’y retrouver… À chacun, donc, de tester l’effet de la cure de magnésium en ne négligeant jamais de dialoguer avec son médecin traitant, et en l’occurrence son dermatologue, qui reste l’interlocuteur incontournable pour toute manifestation pathologique au niveau cutané.

Au Japon, il est fréquent de trouver des lotions enrichies de sels de magnésium, et en particulier à base de nigari, pour divers usages en dermatologie et pour le simple nettoyage de la peau. Se nettoyer la peau du visage et d’autres parties du corps avec un coton imbibé de chlorure de magnésium peut constituer un bon compromis. Il est généralement très bien toléré et le rinçage n’est pas absolument nécessaire.

Le chlorure de magnésium : un atout beauté à la portée de tous

L’équilibre intérieur se manifeste souvent par un état physiologique optimal, et certains signes ne trompent pas : moins de cernes, un teint moins brouillé, une peau moins grasse ou moins sèche et plus lisse (moins de rides et de boutons, éventuellement moins d’acné, de psoriasis ou d’eczéma), un maintien plus ferme, une démarche plus souple et un sourire plus fréquent… bref, ce que vous vend le marketing de nombreuses multinationales à longueur de spots publicitaires et d’encarts envahissants sur Google. Dans quelle mesure notre modeste et discret chlorure de magnésium, à l’écart de tout ce battage médiatique depuis toujours, peut-il y contribuer ?

Le chlorure de magnésium : un atout beauté à la portée de tous

chlorure de magnésium, atout beauté.

Le psoriasis et le chlorure de magnésium

Le psoriasis est une maladie de la peau et du cuir chevelu très répandue et encore mal connue malgré les nombreuses études qu’il a suscitées.

Psoriasis

Le chlorure de magnésium, psoriasis.

Son apparition est imprévisible, bien qu’elle coïncide souvent avec un événement marquant (accident, séparation, perte d’un proche…). Il n’existe malheureusement pas de guérison définitive, et les poussées peuvent réapparaître, très souvent à la faveur d’un stress. La prévalence du psoriasis est évaluée à plus ou moins 3 % de la population, ce qui en fait un marché particulièrement attirant pour les laboratoires. De nombreuses solutions, dont certaines sont très coûteuses, se partagent le « marché ». Le chlorure de magnésium est à prendre comme une de celles-là, mais ne rapporte pas grand-chose et ne bénéficie donc d’aucune publicité au sens où on l’entend traditionnellement. Il semblerait toutefois que ses résultats soient parfois spectaculaires, et une recherche de témoignages sur Internet permet de s’en faire une idée. Encore une fois, précisons qu’il faut conserver un certain recul vis-à-vis des blogs et des forums, mais le témoignage ci-dessous, collecté sur un site canadien (http://reponses.qctop.com/comment-soigner-le psoriasis.html) et qui date de 2011, restitué dans son intégralité, est intéressant dans la mesure où il paraît sérieux et représente la synthèse de nombreux autres publiés d’autres parts.

« J’ai du psoriasis depuis vingt ans que je soigne avec un traitement à base de corticoïdes (pommades et lotion…), ça marchait plutôt bien, mais depuis quelque temps, plus j’en mettais, moins les résultats étaient bons. J’ai découvert le chlorure de magnésium. J’avais notamment au niveau de l’aine en haut des cuisses de grosses plaques de 10 cm² environ. J’avais des brûlures et des démangeaisons incroyables, et à la fin la pommade n’avait plus aucun effet, au contraire. J’ai donc essayé le chlorure. J’ai commencé par prendre 3 verres par jour, 1 le matin, 1 à midi, 1 le soir pendant 15 jours (1 sachet dilué dans 1 litre d’eau à mettre au frigo pour faire passer le goût amer), puis j’ai appliqué en plus un coton imbibé de chlorure dilué sur les plaques, et sur le cuir chevelu, en lotion, car j’en ai aussi à cet endroit. Au bout de 1 semaine, l’amélioration a commencé à se voir. Au bout de 3 semaines, je suis passé à 2 verres par jour. Au bout de 1 mois tout avait disparu ! Aujourd’hui, je ne mets presque plus de pommade sur le corps, juste un peu de lotion pharmaceutique sur le cuir chevelu, et je peux dire que le chlorure de magnésium m’a été d’un très grand secours. En plus, à chaque fois que je me sens fatigué ou que j’ai un petit mal de gorge, un petit verre et tout va bien. Après on y croit ou on n’y croit pas, moi je pense que ce produit a de grandes vertus, en plus j’avais peur des conséquences sur l’organisme à terme de toutes ces pommades en grande quantité, je crois qu’à la fin l’organisme finit par s’habituer, les traitements fonctionnent au début, puis de moins en moins. Le chlorure me permet d’être beaucoup plus détendu, car je suis quelqu’un d’assez anxieux, je dors mieux, et tout le monde sait que le stress est un facteur aggravant du psoriasis. Quand tout s’est amélioré, vous pouvez passer à 1 verre par jour et faire de temps en temps des pauses de plusieurs jours avant de refaire une cure. Et pour ceux qui disent que ce n’est pas très bon au niveau du goût, ce n’est pas pire qu’une aspirine effervescente et c’est beaucoup mieux que de se pommader tous les jours ! »

Sur le plan pratique, 3 verres par jour (l’internaute ne précise pas la contenance de ses verres) semble être un peu excessif, et peut entraîner une diarrhée désagréable. Commencer par 2 verres de 125 ml par jour est suffisant, pour une cure classique de 20 jours suivie d’un arrêt de 10 jours.
Appliquer du chlorure de magnésium sur les plaques de psoriasis en laissant sécher à l’air libre peut également être utile. Comme le précise intelligemment cet internaute, le psoriasis étant reconnu pour avoir des fondements psychologiques, le chlorure de magnésium agit sans doute aussi par son action apaisante sur le stress et l’anxiété.

L’acné et le chlorure de magnésium

Nombreux sont les témoignages de personnes ayant constaté une très nette amélioration grâce à une cure d’entretien de chlorure de magnésium (2 verres par jour pendant 2 à 3 semaines).

Cependant, sur certains forums, la polémique fait rage : certains internautes témoignent même d’une recrudescence spectaculaire de leur acné en début de traitement ! Certains débats sont si passionnés qu’il est difficile de se faire une idée précise. On conseillera donc de commencer la cure progressivement, notamment pour habituer le système digestif et éviter la diarrhée, assez fréquente en début de traitement mais heureusement sans conséquence. Après avoir atteint un résultat jugé satisfaisant, les doses peuvent être réduites (par exemple à 1/2 verre par jour) et des « pauses » d’une dizaine de jour doivent être observées pour permettre au chlorure de magnésium de conserver son efficacité.

Acné

Le chlorure de magnésium, acné.

Le chlorure de magnésium peut aussi être utilisé sur un coton pour nettoyer la peau et la débarrasser de son excès de sébum (ne pas rincer). Il stimule les défenses naturelles des cellules cutanées et limite l’infection des pores de la peau.